STEVE HADDAD

Autodidacte français, Steve Haddad a commencé la photographie en 2008.

En effet, c’est à l’âge de 39 ans qu’il obtient son premier appareil Reflex. A partir de ce moment, le monde qui l’entoure prend tout à coup un nouveau sens. Dès ses premiers clichés, on remarque que Steve Haddad a le sens du détail. Perfectionniste, il n’hésite pas à multiplier les tentatives jusqu’à obtenir l’effet recherché.

En noir et blanc ou en couleur, Steve Haddad laisse exprimer ses émotions au travers de photographies aux thèmes très diversifiés : le féminin, la nature, la matière mais toujours avec une sensation prégnante de douceur.

Comme bon nombre d’autodidacte, il apprend vite. Presque avec boulimie. Au travers de ses clichés, Steve Haddad cherche à faire de la rencontre le fil rouge de son travail. La rencontre de couleurs, la rencontre d’idées mais aussi et surtout la rencontre entre les individus. Pour se lier aux gens et les relier entre eux.

Début 2015, il se lance et expose dans une galerie parisienne. En parallèle, il participe à un projet photo lié au handicap psychique et mental ; une question qui le touche particulièrement de par son métier d’éducateur spécialisé.

Ses rencontres et sa détermination font aujourd’hui de lui un photographe polyvalent et humain doté d’une bienveillance intrinsèque au message qu’il désire faire passer.

Translate »